Retour page d'accueil

To main page

 

Robert CORNMAN (1924-2008)

 

Notice biographique abrégée

Notice chronologique

 

Notice biographique abrégée

Né à New York, Robert CORNMAN a commencé des études de musique dès l'âge de quatre ans, avec son père ; piano et rudiments de théorie au David Mannes School of Music. Accepté comme boursier au Curtis Institute of Music (Philadelphie) à douze ans, il est diplômé à dix-sept ans (Piano : D. Saperton ; Harmonie : R. Longy ; Forme et Analyse : R. Stöhr ; Contrepoint et Orchestration : R. Scalero). Engagé volontaire dans l'Armée de Terre des Etats-Unis il a combattu en Europe de l'Ouest ; front des Ardennes, Colmar... retour aux Etats-Unis, études de chef d'orchestre, avec Bernstein et Koussewitzky.

Robert CORNMAN mène une triple carrière de compositeur, de chef d'orchestre et de pianiste. Il a été directeur musical et chef d'orchestre de plusieurs troupes de Danse (M. Béjart, P. Lacotte, K. Dunham...) et a paru à la tête des orchestres Lamoureux, des Concerts du Conservatoire, de Monte Carlo, de la RAI de Milan, de la Suisse Romande, de Kol Israel... Après des débuts comme pianiste soliste à New York en 1946 il n'a cessé de se produire en récital (New York, Paris et province, Genève, Bruxelles Göteborg...). Il a enregistré, comme chef et comme pianiste, une quarantaine de disques jusqu'à présent (Decca, Vega, Chant du Monde, Charlin...). En 1985 il a obtenu la nationalité française

Depuis son adolescence son activité principale a toujours été la composition à laquelle il consacre l'essentiel de ses efforts. Son langage musical puise librement dans les diverses techniques courantes mais n'est tributaire d'aucune Ecole. Son catalogue, d'une cinquantaine de titres à ce jour comporte des oeuvres symphoniques, vocales, de la musique de chambre, de scène et de ballet. Ses plus récentes oeuvres ont été commandées et créées à Paris, à Genève, à Bergen.. Il vient de terminer un opéra, et a mis un autre en chantier.

En 1993, sous les auspices de l'Ambassade de France à Moscou il a été invité à se produire au Musée Scriabine, où il a donné quatre récitals, dont un de sa musique. En 1996, après des conférences et des Master-Classes à Helsinki, il a été de nouveau l'invité du Musée Scriabine à Moscou, et s'est produit également à la maison des compositeurs à St Pétersbourg.

A Genève il a occupé pendant une dizaine d'années un poste de critique ("chroniqueur") de musique au Journal de Genève. Il a enseigné au Conservatoire de Genève où un cours de Culture Musicale fut créé à son intention, et au Conservatoire Populaire de Musique de Genève (Harmonie, Histoire de la Musique ). Il a collaboré, comme assistant chef d'orchestre aux productions du Grand Théâtre (Opéra) de Genève pendant une douzaine d'années. Il a reçu de nombreuses commandes du Studio de Musique Contemporaine de Genève.

 

Notice chronologique

Né à Brooklyn, New York. Etudes de musique dès l'âge de quatre ans ; piano et rudiments de théorie, au David Mannes School of Music, jusqu'à huit ans. Soliste avec orchestra ( Mozart ) à huit ans. Accepté comme boursier au Curtis Institute of Music, Philadelphia à douze ans, diplômé à dix-sept ans (D. Saperton, piano ; R. Longy, harmonie ; R. Stöhr, Forme et Analyse ; R. Scalero, orchestration). Soliste avec le Philadelphia Orchestra (Ormandy) en 1940 ("Youth Concert" Award). Service militaire avec l'armée de terre aux USA en Europe de l'Ouest 1942-45. Récitals à Town Hall puis à Carnegie Hall, New York 1947. Etudes de direction d'orchestre à Tanglewood, 1948. Chef d'orchestre et Directeur musical de la troupe de Danse José Limon, Festival de Danse à New London, Connecticut, puis à New York et en tournée jusqu'à 1950. Fondateur des "Chamber Music Associates", un groupe de jeunes solistes et musiciens tournés vers la musique contemporaine : concerts avec ce groupe à New York, à Times Hall, à Town Hall, à la YMHA de la 92nd Street, à l'Université de Harvard dans le Massachusetts, etc... (Premières exécutions après celles du compositeur de la Sonate pour Deux Pianos et Percussion de Bartók ). Participe en tant que compositeur, chef d'orchestre et pianiste aux concerts organisés par divers groupes (League of Composers, ISCM, etc.) dans et autour de New York. Concert de musique israélienne à la tête de la Little Symphony Orchestra, Town Hall, 1950. Récitals à travers les USA pour la Columbia Concerts pendant l'hiver 1950. Soliste avec le New York Philharmonic (Monteux, Bernstein). Duos (violon et piano) avec P. Makanowitzky, T. Spivakovsky ; récitals avec Nell Tangeman (mezzo) etc., etc.

COMPOSITION : Chants pour voix et piano sur des textes de e. e. cummings ; Le Huitième Psaume de David (en hébreu) pour voix et orchestre à cordes.

1950 Printemps : Arrivée à Paris. Concert, Palais de Chaillot.

COMPOSITI ON : Première Sonate, pièces pour piano .

Hiver 1950-51 : "Guest conductor" de l'Orchestre Kol Israel, à Jérusalem. Création de la Première Sonate pour piano. Récitals dans tout le pays, dans les kibbutzim et les principales villes. Emissions à radio Jérusalem et à Tel Aviv. Conférences devant la Société des Enseignants de Musique. Donne un cours de direction chorale au Lyceum.

COMPOSITION : Commandes d'orchestrations et arrangements de chants et de danses israéliennes pour choeur, grand orchestre, etc, Musique pour "Histoires de Tableaux", un film documentaire de moyen métrage : partition enregistrée sous la direction du compositeur avec l'orchestre de Kol Israel. Pièces pour piano.

1951 Retour en France. Résidence permanente à Paris. Récital de piano, Salle Chopin-Pleyel. "Carte d'artiste" de la RTF. Contrat d'exclusivité de trois ans avec la société DECCA, Paris pour la première mondiale d'enregistrements de l'Intégrale des Sonates de Prokofiev (8 sonates écrites à l'époque). Disque comme chef de l'Orchestre de Concerts du Conservatoire, Paris (Gérard Souzay, soliste, oeuvres du XVIIIème siècle).

COMPOSITION : Ballet pour orchestre de chambre d'après un conte de H.C. Andersen, adapté par Myriam Degan (enregistré plus tard comme disque pour enfants) : La Petite Fille aux Allumettes.

1952 Pianiste et chef d'orchestre au Festival du XXème Siècle au Théâtre des Champs-Elysées (Orchestre Lamoureux). Chef d'orchestre et Directeur musical de la troupe de danse Katherine Dunham ; tournée en Europe de l'Ouest (Londres, Nice, Copenhagen, Barcelona, etc...)

COMPOSITION : Toccata pour piano. Divertimento pour quatuor à cordes.

1953 Concert de musique de chambre à l'Ecole Normale de Musique, Paris. Concert de musique russe au Conservatoire Russe de Paris. Emissions de la série des huit Sonates de Prokofiev pour l'INR (Radio Bruxelles). Soliste avec l'Orchestre de la Suisse Romande, Genève. Organisation et direction d'un programme consacré à Bartók, Salle Gaveau, Paris.

COMPOSITION : Suite pour violon et piano. Hommage à Serge Prokofiev, pour piano. Orchestration de chants norvégiens, pour Kirsten Flagstad.

1954 Soliste avec l'Orchestre Lamoureux, Salle Pleyel, Paris ( Bartók, 3ème concerto ). Récital à La Ciotat. Soliste avec orchestre, Salle Gaveau (Milhaud). Récital de piano Studio du Val-de-Grâce, Paris. ( 9ème Sonate de Prokofiev : création en Europe de l'Ouest). Deux concerts à la tête de l'Orchestre de Radio Monte-Carlo (1ère Concerto de Beethoven, dirigé du piano, programme Richard Strauss avec Don Juan, Valses du Rosenkavalier, etc.). Emissions à l'INR (Radio Bruxelles). Conférence-récital sur la musique russe, au Conservatoire de Genève. Récital Stravinsky, RTF, Paris. Chef d'orchestre et Directeur musical de la Troupe de Danse Maurice Béjart, tournées avec cette troupe en France, Algérie, Italie. Récital, Radio Alger (création de la Toccata pour piano ). Emission de musique expérimentale, RTF Paris. Participation dans un concert de musique expérimentale à l'Ecole Normale de Musique, à Paris

COMPOSITION : Concerto pour piano et grand orchestre .

1955 Concert Bartók pour le "Comité National des Ecrivains", Paris. Concert de musique russe contemporaine au Conservatoire Russe de Paris. Participation dans un concert de musique contemporaine française à la Sorbonne. Tournée de conférences-récitals dans les Hautes-Alpes. Récital (Radio Bruxelles). Chef d'orchestre et Directeur Musical des "Ballets des Champs-Elysées" au Festival d'Aix-les-Bains puis au Théâtre des Champs-Elysées. Enregistrement de "Pages Célèbres de Bartók". Tournées en Algérie avec les Ballets Béjart puis avec les Ballets des Champs-Elysées ( Orchestre de l'Opéra d'Alger ).

COMPOSITION : Chants Malgaches, pour Voix moyenne et instruments, sur des poèmes de Jean-Joseph Rabearivelo. Intermezzo pour orchestre de chambre.

1956 Direction de deux enregistrements de folklore scandinave. Enregistrements, à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Paris de "Pages Célèbres" de Stravinsky ("Dumbarton Oaks", Symphonies pour instruments à vent, Pribaoutki, etc.). Treize disques de piano (répertoire du XVIIème au XXème siècle). Direction de la série "Noëls du Monde" (CHANT DU MONDE). Disque de Sonates de C.P.E. Bach, au piano. Crée le Concerto pour piano et orchestre (Orchestre de la RTF, dir.Rosenthal).

COMPOSITION : BLEU..., pour choeur a capella, sur un poème de Rabémananjara. Orchestration de la Toccata (originellement pour piano).

1957 Chef invité de l'Orchestre de la Suisse Romande . Enregistrement au piano d'oeuvres des maîtres du clavecin. Orchestration et direction d'une série de disques de Chants d'amour. Enregistrement de La Petite Fille aux Allumettes (composée en 1951) en une version pour enfants.

COMPOSITION : Musique de scène pour deux pièces de Jean Cocteau. Sonata Brevis pour piano.

1958 Organisation de la série des "Concerts du Mardi" au Studio du Val-de-Grâce à Paris, consacrés principalement à la musique du vingtième siècle (création de la Suite pour violon et piano par Jacques Dejean et l'auteur ; soirée de créations de musique nouvelle ; "L'Histoire du Soldat" de Stravinsky en concert avec Charles Denner dans les trois rôles parlés, etc.) avec la collaboration d'artistes parisiens. Premier concert retransmis par la RTF. RC dirige et paraît au piano dans cette série.

COMPOSITION : Ouverture pour grand orchestre, commandée par Dean Dixon, chef titulaire de l'Orchestre Symphonique de Göteborg.

1959 Göteborg (Suède) : Création de l'Ouverture sous la direction de Dixon. Chef d'orchestre et pianiste au Festival dei Due Mondi à Spoleto (Donizetti : Il Duca d'Alba, L'Ange de Feu de Prokofiev, etc.). Deux concerts au Centre Culturel Américain, rue du Dragon à Paris. Soliste dans le Concerto pour piano et orchestre, dont Dean Dixon dirige la création en Suède (Orchestre de Göteborg). Tournée avec Ivry Gitlis dans les grandes villes d'Espagne (Gijon, Oviedo, Bilbao, Valencia).

COMPOSITION : Deuxième sonate pour piano .

1960 Récitals à Paris et en province, pour la RTF et pour le United States Information Service (USIS). Seconde saison à Spoleto. Conférences sur les rapports du jazz et la musique savante, pour le USIS, à Paris et en province. Chef invité par la Radio de Milan pour une émission de musique du XXème siècle, à la tête de l'Orchestre de la RAI de Milan (Bartók : Concerto pour orchestre). Nouvelle tournée pour le USIS en France.

1960 COMPOSITION : Variations pour flûte, suivie de trompette, guitare et percussions (commande de la Radio Suédoise).

1961 Récital au Centre Culturel des Etats-Unis, rue du Dragon (Sonate opus 106 de Beethoven, création de la Deuxième Sonate ). Récitals et conférences pour le USIS (Marseille, Bordeaux, Paris, etc.). Nouvelle émission comme chef invité de l'Orchestre de La Suisse Romande (Radio Sottens, Genève, musique du XXème siècle).

COMPOSITION : THIS OTHER WORLD : Cycle de 81 Haïku pour voix et piano sur des poésies de Richard Wright en langue anglaise.

1962 Bref séjour aux Etats-Unis. Direction d'un concert de musique en micro-tons à l'Ecole Normale de Musique à Paris. Voyage en Israel.

1963 Enregistrements pour les disques CHARLIN, Paris, de l'Intégrale des Sonates d'Alexandre Scriabine (première mondiale) . Emission de cette série à la RTF, Paris. Tournée en Israel comme chef invité de l'Orchestre de Haïfa (programmes de musique française) : une vingtaine de concerts dans tout le pays. Chef invité de l'Orchestre Kol Israel, à Jérusalem. Mission d'échange et d'information pour le "Groupe de Recherches Musicales de la RTF " (Pierre Schaeffer). Conférences et démonstrations à Radio Jérusalem ; préparation d'un rapport pour la RTF concernant les travaux de musique électronique en Israel.

COMPOSITION : Symphonie pour grand orchestre .

1964 Achèvement de la série d'enregistrements de Scriabine. Tournée en Israel, comme notée ci-dessus. Directeur de la Musique et de la Danse au Centre Culturel de la Rive Gauche, au Théâtre Récamier, Paris (Ligue de l'Enseignement). Organisation d'une plateforme pour la Dans Moderne (la seule à Paris, à cette époque) : six programmes de chorégraphies nouvelles ; la série de concerts débute par un concert de l'Orchestre de Chambre de l'ORTF, dirigé par RC (concert radiodiffusé -- Lutoslawski : Musique Funèbre ; Concerto de Bach dirigé du clavier ; Stravinsky, etc.) ; les concerts suivants, avec la collaboration d'artistes parisiens (Trio à cordes Français, Christian Lardé, Jean-Pierre Rampal) ont fait une large place à la musique contemporaine. Concert puis émission Copland.

COMPOSITION : Le Bestiaire (Alpha) : Dix poèmes de Guillaume Apollinaire pour voix moyenne et piano.

1965 Printemps : Trois mois de recherches avec le Groupe de Recherches Musicales (GRM) de l'ORTF (Schaeffer-Bayle). Instrumentation de musique ancienne espagnole pour des instruments anciens. Conférence-récital sur la musique de Prokofiev au Conservatoire de Genève.

1965-1978
Installation à Genève -- automne 1965.

A la demande de Louis Hiltbrand, le Conservatoire de Genève crée un cours de "Culture Musicale" à l'intention de RC. Au Conservatoire Populaire de Genève, enseigne l'Harmonie et l'Histoire de la Musique .

Chef de chant et assistant chef d'orchestre pendant plusieurs saisons au Grand Théâtre (Opéra) de Genève : (grand répertoire européen "standard" : Puccini, Donizetti, Verdi, Massenet, Mozart, Wagner, Bloch, Berg, etc...).

Collaborateur à Radio Sottens (Genève) comme producteur de nombreuses émissions sur des sujets musicaux ( inter alia, "Clefs pour notre musique", une série de causeries illustrées d'exemples sonores sur les tendances actuelles. Dirige la création des Chants malgaches (Radio Sottens) ; collaboration à Radio Bâle.

Organisation, en collaboration avec le Théâtre de l'Atelier (dir : François Rochaix), d'une série de concerts où la musique contemporaine voisine avec des oeuvres peu connues du répertoire. Création de la Suite pour piano .

Directeur de la Musique et de la Danse au Théâtre de l'Ouest Parisien (tout en continuant ses activités genevoises) en 1970 : production de plusieurs concerts de musique contemporaine, des soirées de danse, parmi lesquelles une soirée Stravinsky. Dirige Mavra de Stravinsky à la Salle de concerts ERA, Genève. Assiste von Matacic dans Die Walküre de Wagner à l'Opéra de Paris.

Critique ("chroniqueur") de musique au Journal de Genève pendant une dizaine d'années, à Genève et à l'étranger (Lyon, Royan, Italie, etc.). Critique de théâtre à la périodique : Die Schweizer Theater Zeitung (rubrique en langue française).

Dirige et met en scène pendant 5-6 années, la production annuelle d'opéras pour la Geneva Opera Society ; dirige et met en scène Ruddigore, de Gilbert et Sullivan.

Collaboration continue avec le Studio de Musique Contemporaine de Genève (direction : J. Guyonnet). Organisation de plusieurs de leurs saisons de concerts, où il dirige et joue également.

COMPOSITION : Commandes passées par le SMC de plusieurs oeuvres créées à Genève : Combat pour plusieurs instruments ; Floraison pour grand orchestre (commande de l'UNESCO, créée par l'Orchestre de Stuttgart à la Victoria Hall. GE) ; Carré Magique pour quatuor de cuivres (quatuor Tarr) ; Flûtiste devant Miroirs Déformants pour flûte et dispositif électronique, créé par P.-Y. Artaud à Genève (ERA, 1978).

Chef d'orchestre pour la production, par le Théâtre de l'Atelier (Carouge) de "Mère Courage" de Brecht, musique de Paul Dessau. Saison à Genève puis tournée prolongée dans les grandes villes de France (Paris, Bordeaux, Marseille...). Production et direction du Docteur Miracle de Bizet et du Cadi Dupé de Gluck (mise en scène : M. Degan) à Genève et alentour. Joue, en quatre récitals, l'Intégrale du Clavier Bien Tempéré de Bach, associé à des musiques du siècle de Bach et du nôtre.

1978 Le 2 juin 1978 : Création, sous la direction du compositeur, au Grand Théâtre de Genève, de la Cantate Retour en présence de l'auteur du poème, Aimé Césaire. Départ aux Etats-Unis pour un très bref séjour. Août : nommé assistant au directeur des choeurs au Grand Theâtre de Genève. Trois concerts à la tête de l'ensemble " Siècle Présent ", qu'il a fondé sous l'égide du Conservatoire Populaire de Genève (musique contemporaine et "classiques" du XXème siècle). Chargé, par le CPM d'organiser et de produire une série mensuelle de présentations de compositeurs par eux-mêmes (Alberto Ginastera, Gonzalo de Olavide, Roger Vuataz, RC lui-même...)

1979 Continuation de la série "Présence du Compositeur". Commande, par le Studio de Musique Contemporaine, d'une oeuvre de chambre. Création de Variations with Flourishes and Final Excursion par les ensembles combinés Tarr-Dorian le 14 mars à ERA, sous la direction du compositeur. Pierre-Yves Artaud donne la version définitive de Flûtiste devant Miroirs Déformants dans un concert du groupe "L'Itinéraire" à Paris, en mai. Juin-juillet : voyage aux Etats-Unis.

1980 Concert d'adieu à ERA (Genève) sous les auspices du SMC et du CPM- Programme des oeuvres de RC. Création, par Nicole Rossier-Maradan, de chants du cahier "Beta" du Bestiaire (poésies de Guillaume Apollinaire). Création par le clarinettiste Steven Kanoff de Strivings, Obsessions, Discoveries pour clarinette seule : Départ pour les Etats-Unis. Installation près de New York en septembre. Conférencier invité, en novembre, du congrès annuel de l'Evaluation Research Society -- sujet : la mise en paroles de la musique ; grandeur et décadence de la critique.

1981 Pianiste soliste dans la série "Meet the Moderns" (Bartók, Webern, etc.) du Brooklyn Philharmonic Orchestra (dir : Lukas Foss) ; concerts à l'Academy of Music à Brooklyn et à Cooper Union University, New York City.

Septembre-octobre : directeur musical d'une production théâtral au Classic Theater à New York, intitulée "Le Paris de Jean Cocteau", mise en scène par Myriam Degan (musique de Poulenc, Milhaud, Honegger, Satie).

Décembre : Création américaine des Chants Malgaches (Ben Holt, baryton, sous la direction de RC) dans le cadre de "Meet the Moderns" du Brooklyn Philharmonic Orchestra (soirées à l'Academy of Music à Brooklyn et à Cooper Union, NYC).

1982 Juin : Commande par le "Comité pour une Prise de Conscience des Risques Nucléaires" des Universités CUNY et Rutgers, d'une oeuvre pour la clôture de leur Congrès au Graduate Center de CUNY, 42nd Street, New York. Création de Countdown 1982 sous la direction du compositeur. Novembre : Conférence-concert sur Beethoven à Chappaqua, New York pour le Conseil des Arts.

COMPOSITION : Cadenzas, Cantilenas, Commentaries pour violon seul . Mouvement symphonique, pour grand orchestre .

1983 Conférence-récital d'oeuvres de RC à Paris, pour l'organisation "Fugues". Commande de Joel Thome et la Fondation Jérôme d'une oeuvre pour orchestre de chambre. Création, le 23 octobre au Guggenheim Museum, à New York City, de Pontoosuce par "The Orchestra of Our Time" sous la direction de Joel Thome.

1984 Commande, par Radio Genève, d'une oeuvre pour piano. Mai : Retour en Europe. Juin : Enregistrement en stéréophonie de la Deuxième Sonate et, en création, la Sonatina . Septembre : Diffusion, par Radio Genève, d'une émission consacrée à RC dans la série "Musique au Présent" d'Istvan Zerlenka : passage des Chants Malgaches, de la Sonatina, des Variations with Flourishes and Final Excursion et de la Deuxième Sonate, avec interview. Octobre : Récital de piano à Auxerre. Par intervalles : séminaires à Paris pour des professionnels et des étudiants portant sur l'analyse et l'exécution des grandes oeuvres de la littérature pour le piano. Dès novembre : remplacements professionnels au Centre Musical Marius Constant, à Juvisy. Exposés analytiques, au même Conservatoire. Chargé par le Conservatoire Populaire de Musique à Genève de la création d'un Atelier d'Opéra de Chambre : un week-end complet mensuellement de travaux pratiques et théoriques pour des chanteurs et des pianistes-chef-de-chant, débouchant sur la production intra-muros de Dido and Æneas, de Purcell, au CPM en mai 1985.

1985 Mars : Deux émissions comme invité de Martin Kaltenecker au programme "Le Musicien de Minuit" (France-Musique), avec interview et diffusion de bandes : l'une consacrée à la série de disques de l'Intégrale des Sonates pour piano de Scriabine, l'autre aux oeuvres de RC. Avril : Commande par l'ADIAM 01 (Essonne) d'une oeuvre pour orchestre de chambre d'une vingtaine de minutes. Octobre 1985-avril 1986 : Deuxième séminaire d'Opéra de Chambre du CPM de Genève, avec production intra-muros du Cadi Dupé de Gluck et d'Une Education Manquée de Chabrier, dans la grande salle d'ERA, en avril 1986.

1986 26 janvier : Récital de piano de musique romantique à l'Eglise St-Saturnin, Gentilly, sous les auspices du Conservatoire de Gentilly . Janvier-mars : Création et reprises, dans le cadre de la Deuxième Biennale de l'Essonne, d'Exode (commande de l'ADIAM 91). Février : séminaire, au Centre Musical Marius Constant à Juvisy, sur le Clavier Bien Tempéré de Bach. Mars : Récital autour des douze Préludes et Fugues du CBT de Bach à Breuillet (Essonne). 20 et 21 Juin : Production, en collaboration avec Myriam Degan, (mise-en-scène, costumes, éclairages) de deux opéras de chambre : La Pastorale Comique de Lully (première production depuis 1667) et Le Cadi Dupé de Gluck au Théâtre Pitoeff, Genève (orchestre à cordes, clavier, direction musicale : RC).

1986-1987
COMPOSITION : Commandes d'oeuvres à but pédagogique par la ville de Juvisy, et les conservatoires d'Evry et de Juvisy (voir catalogue). Step by Step pour piano.

1987 4 mai : Récital Salle Cortot : Beethoven, Variations "Diabelli" ; Scriabine, Szymanowski, Bartók, création de Step by Step . Juin : Deux séminaires sur les Vaiations "Diabelli" à la Schola Cantorum. Création de 3 Fables de la Fontaine pour choeur d'enfants à Juvisy, par les enfants des écoles publiques, dir : Jean-Louis Vicart. 8 octobre : Récital Salle Cortot (création de Ghosts, Shocks, Scraps ). Invitation par le Conservatoire de Gentilly d'animer une soirée de valses : Danse Macabre de Saint-Saens transcrit pour piano par Liszt ; Valses de Brahms, la Valse de l'Empereur (Strauss) dans la version de Schoenberg pour petit ensemble (dir : RC) ; rédaction du texte de présentation de cette soirée, qui s'est déroulée à l'Eglise St Saturnin à Gentilly. le 18 décembre.

1988

COMPOSITION : Quatre nouvelles Fables de la Fontaine pour choeur d'enfants et piano.

Passage à Radio France, en direct, dans l'émission "Le Matin du Musicien", de Martin Kaltenecker, consacrée à Beethoven (Polonaise opus 89 et Sonate opus 101), RC au piano.

1989 Janvier : Commande par les Délégations Départementales du Var et des Hautes-Alpes pour l'harmonisation de Chants de la Révolution Française pour grand choeur mixte et orchestre, dans le cadre du bicentenaire de la Révolution Française.

Commande, par la ville de Juvisy, du livret et de la musique d'un opéra : Arianne Etoilée, pour cinq chanteurs, deux comédiens, un danseur et un orchestre de solistes.

1989 Avril : Participation dans un concert en faveur de la Pologne dans les salons de la Marquise de Surville. Mai : Récital à Epinal. Juin : les Chants Révolutionnaires donnés dans le Var et les Hautes-Alpes, dir. J-L Vicart. Commande, par le Théâtre National de Bergen (Norvège) d'une musique de scène pour "Ulysse d'Ithaque" de Ludwig Holberg. Novembre : intervention parlée et participation comme pianiste dans un concert consacré à Charles Ives donné sous les auspices du Studio de Musique Contemporaine de Genève dans la Salle de Concert de Radio Genève. Juvisy : troisième exécution des Chants Révolutionnaires. Décembre : Court voyage d'études en Norvège, sur l'invitation du Théâtre National de Bergen.

1990 Voyages en Suisse (Genève) et Norvège (Bergen) pour préparer la création d'"Ulysse en Ithaque". Dès fin avril : séjour prolongé à Bergen pour mener les répétitions pour la mise su point du gala des créations d'"Ulysse en Ithaque", qui ont lieu les 23 et 24 mai dans le cadre du Festival de Bergen, sur le plateau du Théâtre National de Bergen, en présence du Roi Olav. RC dirige les musiciens du Théâtre National.

1991 Ouvre le premier Festival Scriabine à Bogliasco, près de Gênes (Italie) par un programme Scriabine, comportant la création en Italie de la Sonate posthume en mi bémol mineur. Récital, Hôtel de Charny, Paris, comportant la première audition publique de la Sonate posthume de Scriabine.

1992 Récital à Collonges-Vésenaz (Chopin, Liszt, Debussy et Scriabine, dont la première suisse de la Sonate posthume). Invité par le "Groupe des Sept" à prononcer une conférence, illustrée d'enregistrements, sur Scriabine à l'Hôtel Bedford, Paris. Invité par le doyen de la Département de la musique à Brown University dans le Rhode Island (USA) à se produire comme pianiste, comme conférencier et en des "Master Classes".

1993 5-10 Janvier : invité par le Musée Scriabine de Moscou et par l'Ambassade et les Services Culturels français de cette ville, à l'occasion des célébrations autour de l'anniversaire d'Alexandre Scriabine. Donne deux concerts, l'un axé sur Scriabine et l'autre de sa propre musique de piano. Plusieurs passages à la TV russe.

1994 Janvier : Invité par le maire de Cachan à donner un récital à Cachan devant la delegation de la ville allemande de Wolfbüttel, en visite dans le cadre du jumelage des villes de Cachan et de Wolfbüttel (Schumann, Ravel).

1994 Août. Invité par le Festival de la Côte d'Emeraude, à Dinard, à se produire comme pianiste et compositeur. Programme comprenant la Sonata Brevis, Step by Step, Sonatina, et In Memoriam Stephan Bouttet (création).

1996 Avril  : Invité par le Conservatoire Sibelius de Helsinki et deux établissements voisins pour une série de master classes et de conférences sur « Dissidence en Musique Russe pendant et après l'ère soviétique »  ; puis à Moscou  : récital au Musée Scriabine ; puis à St Petersburg  : récital à la « Maison desCompositeurs » (Beethoven, RC...)

1997 Cinq concerts pendant le «Festival des Arts Slaves» à la « Maison de la Russie  » (Centre Culturel Russe) à Paris. ( Moussorgsky, Scriabine, Prokofiev, etc...).

1998 Re-invitation et trois autres concerts. Festival de Musique Franco-Yugoslave ; Arcueil (près de Paris) : Burlesca alla Russa.

2000 Récital et Master-class au Conservatoire de Chevilly Larue, dans la région parisienne : Brahms, Ravel, Bartók, Cornman (Sonatina). Mars Récital au Conservatoire «Alexandre Scriabine» à Paris ( Scriabine : 10ème Sonata ; Prokofiev : 6 th Sonata ; Liszt : Sonata)

Octobre 2000. Création de « Visioni di Donne » pour Soprano et piano à quatre mains, par Miomira Vitas, soprano et K. et V. Bogino, pianistes.

30 juin 2002. Récital à Cachan : Julian et Robert Cornman, (flûte traversière et piano). F. SCHUBERT, variations sur "Trockne Blumen" ; S. PROKOFIEV, sonate n°2 opus 94 ; C. DEBUSSY, Prélude à l'après-midi d'un faune ; J. BRAHMS, quelques danses hongroises.

2004, 9 mai, à l'occasion du salon MUSICORA, concert salle Boris Vian : Robert CORNMAN, pianiste et compositeur Proposé par les Editions Musicales Russes. A.SCRIABINE, Etude opus 8 N°12 ; R.CORNMAN, Hommage à S.PROKOFIEV, Sonata Brevis, Step by step, Etude N°4 (Fingerpads), Etude N°5 (Rough Riding).